Illustrations de terrain : Hommage à Samuel Paty et #StopLoiSécuritéGlobale

Comme beaucoup de citoyens anonymes, il m’est apparu nécessaire de soutenir le corps enseignant et la liberté d’expression après le tragique assassinat de Samuel Paty. Je me suis rendue au rassemblement du 18 octobre, tenu sur la Place de la République. Voici l’illustration que j’ai pu encrer. La mise en couleur arrive bientôt.

Dans la continuité de ce rassemblement, j’ai participé aux deux premières manifestations contre la Loi Sécurité Globale afin d’alerter le Gouvernement sur les risques juridiques et institutionnels par rapport aux interprétations trop larges suscitées par les textes de lois du projet en cours d’examen. Si la Loi Sécurité Globale apporte plus de clarté administrative pour renforcer l’efficacité et les moyens opérationnels des différentes organisations policières, qu’il apparait normal d’adapter les dispositifs face aux enjeux du digital et de renforcer la protection des forces de l’ordre dans cet environnement, ces actions ne peuvent pas aller à l’encontre des libertés fondamentales. Il est normal que de tels sujets suscitent des débats, surtout pour légiférer un environnement numérique où tout est à construire. Le fameux équilibre entre la Liberté et la Sécurité.

Au delà du fameux article 24 sur lequel s’est focalisé toutes les attentions, nous pouvons citer aussi un autre exemple parlant, et toujours au cœur de cette loi en lien avec la technopolice: la question des usages des drones dans les espaces publics est toujours présente dans la Loi Sécurité Globale, alors que le Conseil d’Etat avait déclaré en Mai que leurs usages étaient illégaux dans le cadre du confinement suite à sa saisie par la Quadrature du Net – décision qui avait fait alors jurisprudence.

C’est dans cette optique que je me suis rendue au Trocadéro et à la Marche des Libertés. Ci-dessous, vous trouverez le crayonné effectué Place du Trocadéro. L’encrage sera réalisé ultérieurement.

J’ai pris beaucoup de plaisir à plonger au cœur de l’actualité pour dessiner ces événements marquants. Une expérience à renouveler, à coup sûre, dans d’autres circonstances.

Livre – Gardons la pêche

Je suis tellement heureuse de vous annoncer que Myla Monpiara – Aka Camille Mortier – a réussi à publier son premier roman chez les Editions Fauves!  😀

Que de chemin parcouru depuis notre collaboration pour rafraîchir sa couverture, que j’ai eu l’occasion de vous présenter étape par étape il y a quelques mois. Je suis vraiment très contente d’avoir pu aider Camille dans son cheminement pour concrétiser sa première publication. Je vous invite vraiment à dévorer ce livre frais et optimiste. Bravo Camille et pleines de belles ondes positives pour le début de cette nouvelle aventure !

9791030203394r

A propos du livre (dos de couverture):

Énergique et souriante, Camille, que ses proches appellent Milou, croque la vie à pleines dents. Elle est entourée de son mari et de ses amies et portée par un job qui la dynamise. Heureuse mère de trois enfants, elle attend un petit quatrième. Ce bébé, elle l’aime déjà et le surnomme Melba.

Pourtant, un matin d’avril, l’examen échographique laisse entrevoir une malformation qui peut s’avérer lourde de conséquences pour le bébé. Milou se voit arrêtée dans son élan aussi brutalement que soudainement. Que faire ? Garder cet enfant dont son mari ne veut plus ? Se résoudre à se séparer du bébé ?

Avec franchise et non sans humour, Camille Mortier aborde la difficile question du choix, et des décisions qui en découlent lorsqu’une femme doit envisager de mettre un terme à sa grossesse. Où s’arrête l’injonction sociale, et où commence le sacrifice de soi ? Doit-on suivre son intuition et aller à l’encontre de son entourage ou, au contraire, apprendre à renoncer pour le mieux de tous ?

Un récit résolument optimiste, qui permet de comprendre, pas à pas, ce qu’une femme peut traverser tout au long de cette épreuve si particulière qu’est l’interruption médicale de grossesse.

Camille Mortier est enseignante. Elle signe ici son premier livre.
Broché – format : 15,5 x 24 cm
ISBN : 979-10-302-0339-4 • 14 mai 2020 • 300 pages
EAN13 : 9791030203394
EAN PDF : 9791030213348
EAN ePUB : 9791030217865